Première rentrée à la crèche : quelques conseils

Ca y est, vous avez réussit à avoir une place en crèche pour votre enfant !

Le compte à rebours est lancé : il ne reste plus que quelques jours avant sa première rentrée.

Les premiers signes de stress appariassent et un tas de questions vous envahissent ? C’est tout à fait normal : la première séparation n’est pas évidente à vivre aussi bien pour les parents que pour les enfants !

« Avons-nous pris la bonne décision ? » « Bébé s’y habituera t-il ? » « Arrivera t-il à se tisser des liens avec les autres enfants ? » et pleins d’autres encore…

Mely vous donne ses conseils pour mieux vivre cette étape.

#1 L’anticipation

Tout d’abord, nous vous conseillons de contacter la crèche afin de rencontrer le personnel. Renseignez-vous, car en général, des portes ouvertes sont organisées pour accueillir les parents.

C’est le moment de visiter les locaux et de poser toutes vos questions.

C’est une étape essentielle qui vous aidera dans la séparation entre vous et votre enfant et vous aidera à mieux gérer la rentrée. L’équipe de la crèche vous mettra en confiance et répondra à vos éventuels questions afin d’apaiser vos craintes.

 

#2 La préparation

Pour réussir cette grande étape, il est important que vous vous sentez sereine, afin que votre enfant ne ressente pas des ondes négatives.  Dîtes vous que votre enfant sera dans un environnement sécurisé, adapté à son âge. Cette structure lui permettra de se développer, de se créer des expériences et ainsi de le faire grandir.

Il est primordial de parler à votre enfant, et de lui expliquer ce qu’il va vivre dans les prochains jours et mois. Sans trop non plus insister, vous pouvez lui lire des livres sur le sujet afin qu’il comprenne son futur environnement.

Si vous ressentez qu’il est anxieux, vous pouvez lui dire qu’il se fera pleins de copains, qu’il jouera avec eux, … afin de trouver des moyens de le rassurer.

 

#3 L’adaptation

Comme toute première rentrée, la séparation entre vous et votre enfant ne va pas se faire facilement, du jour au lendemain.

C’est pourquoi, il est primordial de prévoir un période d’adaptation de quelques jours, de façon à ce que votre bébé puisse s’habituer progressivement à son nouvel environnement.

Pour cela :

  1. Nous vous conseillons, avant la rentrée, de l’accompagner et de rester avec lui. Vous pouvez par exemple rester 1 heure le premier jour, puis 2 heures le lendemain, une demi-journée le surlendemain, … Petit à petit, vous allez le laisser seul, de plus en plus longtemps.
  2. Dès que vous estimez que votre enfant s’est familiarisé à son nouvel environnement, vous pouvez le laisser seul à la crèche. Nous vous préconisons de ne pas faire durer le temps de séparation. Dîtes lui que vous vous retrouverez le soir, dîtes leur en revoir et en allez vous : plus ce moment dure longtemps, plus votre enfant aura du mal à accepter la séparation.
  3. Sachez que la durée d’adaptation se fait en fonction du besoin de votre enfant et de vos disponibilités. Si votre petit bout a du mal à s’y faire, le temps d’adaptation se fera plus longtemps.
  4. Il est tout à fait normal que votre bébé pleure au début. C’est nouveau pour lui : pour la plupart, ils n’ont jamais étaient séparés de leur parent auparavent.
  5. Enfin, si vous êtes détendus et confiants, votre enfant le sentir et s’adaptera plus facilement.

 

#4 Les essentiels

Même si les crèches fournissent en général beaucoup de choses, et mettent à disposition des enfants le matériel de puériculture et de jeux d’éveil, préparez-lui un petit sac. Vous y mettrez les indispensables comme :

  • la tétine
  • le doudou pour la sieste et pour l’accompagner dans la séparation, de façon à qu’il se sente en confiance
  • des couches
  • une tenue de rechange : un accident est vite arrivé 😉
  • une paire de chaussons
  • quelques médicaments si votre enfant en a besoin (avec bien sûr l’ordonnance à portée de main).
  • vous pouvez également y ajouter un chapeau, des lunettes de soleil et une crème s’ils vont à l’extérieur
  • si vous voyez que la séparation est dure à vivre pour votre bébé, vous pouvez également mettre dans son sac un pull ou un vêtement ou son doudou avec votre parfum. Vous pouvez également lui mettre un jeu qu’il adore, pour qu’il ne se sente le moins possible déstabilisé.

Pour éviter les pertes, nous vous conseillons de marquer ou coudre le prénom et nom de votre enfant sur toutes ses affaires.

Pour retrouver d’autres astuces, conseils et articles sur la parentalité c’est ici !

Laisser un commentaire