Les jolies colonies… 10 faits marquants sur les départs en colos !

Les jolies colonies de vacanceuuuuh… Merci Maman, merci Papa…

Oui, les colonies, c’est à la fois notre pire et notre meilleur souvenir d’enfance. Et comme on est des parents attentionnés, on veille à ce que nos enfants aient la chance de vivre cette expérience, eux aussi.

Mais en tant que parents, l’expérience « colonie de vacances » est bien différente.

Voici 10 faits marquants au sujet des départs en colo.


 

Valises_empilees_MelyMarmelade

 

 1. La préparation de la valise : LA tâche ingrate.

Il faut étiqueter au nom du bambin toutes ses affaires, y compris ses culottes, ses chaussettes et sa brosse à dents. Mais le pire dans tout ça, c’est qu’on sait parfaitement que cet étiquetage est inutile. Pourquoi ? Mais madame, enfin, parce qu’en colo, les enfants partagent tout : des slips, aux brosses à dents, en passant par les poux !

2. Adieu au contenu de la valise

Parce que oui, soit les affaires choisies pour partir en colo avec le petit monstre disparaîtront mystérieusement (malgré l’étiquetage, oui oui, on vous avait dit que ça ne servirait à rien !), soit elles seront tellement tâchées et usées, qu’elles ne seront plus portables…

3. Bonjour la tranquillité !

Oui, enfin libre : on dépose les enfants au car ou au train, et ensuite, c’est pluie de confettis, langues de belle-mère et grand bonheur : on est enfin débarrassé, enfin seuls, enfin tranquille ! Plus de cris, de pleurs, de caprices… Bref, un peu de calme et de silence dans la maison !

4. A nous les grasses mat’ !

Ouiiii, enfin des grasses mat’, sans enfant pour nous réveiller à 6h le dimanche en nous sautant dessus !! Les colos, c’est le paradis du dodo pour les parents !

Grasse_Mat_Colonie_MelyMarmelade

 

5. A nous les sorties en amoureux !

Pendant quelques temps, plus besoin de se ruiner en babysitter pour se faire un petit restau… Quand on n’est pas trop fatigué !

Pendant les colonies, pas de fatigue qui tienne : on en profite pour sortir en amoureux !

6. S’occuper de soi

Quel bonheur : on va enfin pouvoir s’occuper de soi ! Se poser pour bouquiner, ou même juste pour ne rien faire et rêvasser !

7. Les appels des enfants

La pire chose pendant les colos : lorsque les enfants nous appellent.

Parce qu’un jour, ils nous appellent en larmes en nous disant qu’ils veulent rentrer à la maison, etc.

Et le lendemain, lorsqu’inquiets, nous les parents, nous rappelons pour savoir comment va notre petit bout, cet ingrat est trop occupé à s’amuser pour nous parler !

Enfant_Téléphone_Colonie_MelyMarmelade

 

8. La maison vide

Finalement, le calme, on s’en lasse vite, non ? Et la maison sans les enfants, c’est calme. Beaucoup trop calme. Au bout de quelques jours, on cherche leur présence, leurs cris, leurs jouets qui traînent… D’ailleurs, certains parents poussent la névrose jusqu’à éparpiller des jouets des enfants partout dans la maison et à mettre à fond un CD de comptines, juste histoire d’avoir l’impression que les chérubins adorés sont là, avec nous.

9. L’ennui

Ne rien faire, ça va bien 5 minutes. En fin de compte, ça fait du bien de courir partout, de faire des activités avec les petits bouts, de jouer avec eux, de retourner la maison juste pour construire une cabane au milieu du salon. Bref, un peu de vie au milieu de tout ce calme…

10. Le retour de colo : bonjour les poux !

C’est inévitable, à chaque retour de colo, les enfants nous ramènent un joli souvenir, qui parfois dure dans le temps, et qu’on aime tellement : les poux !

On vous l’avait dit : les enfants partagent tout pendant les colonies de vacances !

Poux_Colonie_MelyMarmelade

 

Et vous, c’est quoi votre expérience avec les colonies de vacances en tant que parent ?


 

Laisser un commentaire